Les Tisseurs de rêves, Manon Fargetton

« Tu vois ? La musique est vivante ! Il faut l’aider à déployer ses ailes, pas l’enfermer dans une prison trop étroite ! »

Manel est une Tisseur de rêves.

Grâce à son violon, elle modifie la réalité.

Mais son pouvoir suffira-t-il à repousser les cauchemars qui déferlent sur l’école ?


Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un très sympathique roman fantastique jeunesse écrit par Manon Fargetton, que je connais principalement pour ses romans Fantasy adulte.

Nous suivons dans ce premier tome, Manel, petite fille violoniste et perfectionniste qui, accompagnée de ses amis, doit lutter contre les cauchemars qui s’abattent sur son école. Manel est un personnage très attachant, une petite fille qui subit une grande pression, ce qui permet un aperçu d’une relation intrafamiliale assez rare en littérature jeunesse mais très juste et réaliste, que j’ai trouvée très bien exploitée. C’est un roman court, que j’ai dévoré avec beaucoup de joie, captivé par les aventures rocambolesques de ce quatuor d’amis. Les différents pouvoirs sont originaux et correspondent aux personnalités de chaque personnage.

Donc si vous cherchez une lecture jeunesse sympathique à lire d’une traite, ce livre est fait pour vous !

Le chant des Géants, David Bry

« La magie, c’est parler à l’oreille de géants endormis. »

Entrez, entrez.
Asseyez-vous, n’ayez pas peur. Il reste de la place, là, au fond, près de la cheminée.
Oui. C’est bien. Très bien. Commandez des bières, des pommes braisées, ce que vous voudrez, mais faites vite. Vous autres, dans la paille, rapprochez-vous, calez-vous
contre les murs, les tonneaux, les pieds des tables.
Voilà…
Le feu ronfle, les bûches craquent. La nuit est tombée. Les marmites sont vidées.
Laissez-vous aller. Fermez les yeux. Juste un peu.
Et écoutez-moi.
Je vais vous raconter une histoire.
Celle de notre île d’Oestant où dorment trois géants : Baile, aux rêves de mort et de musique, Leborcham, mère du brouillard, des collines et des plaines, et enfin le puissant Fraech aux songes de gloire et de batailles.
Je vais vous parler de guerres, d’amour et de trahisons, de cris, de sang et de larmes.
Je vais vous parler de grands espoirs, de ce qui est vain. De ce qui meurt.
Alors, fermez les yeux.
Laissez-vous aller.
Voilà.
Mon histoire commence sur la lande, en bord de mer, dans le château de l’étrange roi Lothar.


Sans doute le roman que j’attendais le plus cette année. J’ai été intriguée par les quelques lignes que David Bry a semées sur ses réseaux sociaux durant l’écriture et le travail éditorial des éditions HSN a achevé de me convaincre avec sa couverture magnifique. Sitôt acheté, sitôt lu (ou presque). Et comme chaque roman de David Bry, il a été un coup de cœur.

Comme toujours, l’écriture de l’auteur a pour moi cet effet magique de me porter dans son univers tragique, poétique où les personnages font face à leur destin, l’épée au clair. Ici ce sont deux frères qui s’affrontent selon les rêves des Géants, sous la menace de la brumenuit qui engloutit peu à peu leur monde. Une lutte sanguinaire, épique, tragique qui emprunte tout aussi bien à la tragédie antique qu’à la littérature médiévale. Des personnages hantés, empreints de doutes et de remords, des personnages humains et légendaires, dont on racontera l’histoire jusqu’à la fin des temps.
Je ne saurais vous en dire plus de peur de vous gâcher l’incroyable conte qu’est ce roman. Je vais donc m’arrêter sur ces quelques lignes et vous dire une dernière chose : lisez-le. Et à l’auteur : merci pour ce nouveau coup au cœur.

Mes recommandations d’automne

L’an dernier, je vous ai fait une petite story sur Instagram avec mes recommandations d’hiver et je me suis dis que j’allais refaire l’expérience mais avec un post sur le blog un peu plus détaillé !

  • Fingus Malister, Ariel Holzl (Rageot)

« Préparez votre soupe ! Trouvez 120g de de sève de mandragore, 80g d’or des fous. Mélangez-les dans un bocal à élixir, faites mijoter une journée à feu follet. Répandez-la sur tout cadavre frais, il reviendra à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification sera accompli ! »

Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l’aide d’une sorcière plus têtue que lui…

Le premier qui me vient en tête est donc Fingus Malister ! Premièrement pour sa couverture parfaite pour la saison mais aussi pour l’atmosphère spooky et automnal que dégage l’histoire et l’univers. Je trouve également que l’humour décalé et le caractère bien particulier de Fingus colle bien à cette ambiance.

Les + :

  • Des personnages attachants
  • Une intrigue rocambolesque
  • Un univers décalé et drôle

  • Les énigmes de l’aube, Thomas C. Durand ( ActuSF)

« Bonjour, c’est ici pour apprendre la magie ? »

Anyelle a un don. Un sacré don même ! Elle peut renforcer la magie de ceux qu’elle touche. Mais pour maîtriser cette aptitude et apprendre, elle doit quitter la forêt qui l’a vue naître… La voilà en route, joyeuse, insouciante et un peu maladroite pour une école prestigieuse de magie… qui n’aime malheureusement pour elle, ni les filles ni les pauvres…

Avec ce premier roman d’une série hilarante, Thomas C. Durand, cofondateur de la chaîne YouTube La Tronche en biais, nous offre un récit de fantasy humoristique de haute volée et une héroïne très attachante.

A nouveau, la couverture du roman est parfaite pour la saison avec ses magnifiques couleurs orangées. C’est également un très bon roman de Fantasy jeunesse avec une petite Anyelle pleine de vie et très curieuse que l’on suit à travers son apprentissage de la magie dans une école qui ne voit pas d’un bon œil son arrivée.

Les + :

  • Des thématiques importantes abordées et bien exploitées
  • Une bonne dose d’humour
  • Un univers original et bien construit
  • La Dernière Geste, Morgan Of Glencoe (ActuSF)

Depuis des siècles, les humains traitent les fées, dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux.

Lorsque la princesse Yuri reçoit une lettre de son père lui enjoignant de quitter le Japon pour le rejoindre, elle s’empresse d’obéir. Mais à son arrivée, elle découvre avec stupeur qu’elle a été promise à l’héritier du trône de France ! Dès lors, sa vie semble toute tracée… jusqu’à ce qu’une femme lui propose un choix : rester et devenir ce que la société attend d’elle ou partir avec cette seule promesse : « on vous trouvera, et on vous aidera. »

Et si ce « on » était la dernière personne que Yuri pouvait imaginer ? »

Un monde steampunk mêlé de légendes et de magie, la Dernière Geste est un roman épique aux multiples thématiques avec une plume envoûtante.

Les + :

  • Une intrigue captivante
  • Un monde diversifié et complexe
  • De nombreuses thématiques intéressantes
  • Cassidy Blake, V.E. Schwab (Lumen)

Cassidy, accompagnée de son meilleur ami Jacob, fantôme de son état, a quitté Édimbourg pour se rendre sur le prochain lieu de tournage de l’émission télévisée de ses parents : Paris ! Entre deux dégustations de viennoiseries au chocolat et de délicieux macarons, la jeune fille visite les lieux les plus emblématiques de la capitale française. Et surtout, bien sûr, les plus inquiétants – à commencer par les catacombes ! Le gigantesque cimetière souterrain, qui serpente sous les rues et les parcs de la ville, abrite des milliers d’ossements (rien que ça !) et presque autant d’âmes errantes.

Mais voilà qu’après être remontée des profondeurs de ce macabre sanctuaire, la jeune chasseuse de fantômes éprouve la désagréable impression d’être suivie. Et que penser des accidents de plus en plus fréquents qui mettent Paris sens dessus dessous ? Tout porte à croire que Cassidy a réveillé un puissant esprit frappeur qui prend un malin plaisir à semer le désordre dans le monde des vivants.

L’adolescente et ses amis sauront-ils arrêter ce spectre perturbateur avant qu’il ne sème le chaos dans toute la capitale ? Victoria Schwab poursuit avec brio la série jeunesse Cassidy Blake et s’amuse à nous faire peur en nous entraînant dans les mystérieux souterrains nichés sous les pavés parisiens. Oserez-vous franchir les portes de l’empire de la Mort ?

Une belle histoire jeunesse de fantômes et de villes hantées comme on les aime ! Ce roman signé V.E. Schwab est parfait pour une période d’automne et pour Halloween.

Les + :

  • Une découverte des villes les plus hantées du monde
  • Des personnages attachants
  • Une mythologie réinventée
  • The Near Witch, V.E. Schwab

The Near Witch is only an old story told to frighten children.

If the wind calls at night, you must not listen. The wind is lonely, and always looking for company.

And there are no strangers in the town of Near.

These are the truths that Lexi has heard all her life.

But when an actual stranger—a boy who seems to fade like smoke—appears outside her home on the moor at night, she knows that at least one of these sayings is no longer true.

The next night, the children of Near start disappearing from their beds, and the mysterious boy falls under suspicion. Still, he insists on helping Lexi search for them. Something tells her she can trust him.

As the hunt for the children intensifies, so does Lexi’s need to know—about the witch that just might be more than a bedtime story, about the wind that seems to speak through the walls at night, and about the history of this nameless boy.

Roman anglais cette fois mais toujours signé V.E. Schwab, on entre dans un monde de légendes et de magie que je trouve parfait pour Halloween.

Les + :

  • Des personnages très complexes
  • Une histoire de sorcière
  • Une ambiance magique et brumeuse

TAG de l’automne

Aujourd’hui je reviens en post après un moment d’absence à cause de mes cours. Et quel meilleur moyen qu’en piquant le nouveau petit TAG d’Enora ! Donc on enfile veste et écharpe et c’est parti pour un TAG spécial Automne !

🧡 Fall, Fall, falling in love : une romance pour l’automne 🧡

  • Première question difficile… Je pense que je pencherai pour PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer

🍁 Freaky Freaky Book : un roman bizarre 🍁

  • Je vais prendre le terme bizarre dans le sens étonnant, original et choisir L’éveil des chimères d’Eric Hamon !

🔥 Red trees as fire : un roman pour allumer un feu (déception) 🔥

  • Le Dernier Souffle, Fiona McIntoch

🖤 Spooky, Spooky day : un roman noir 🖤

  • Je vais cette fois opter pour de la Dark Fantasy parce que je ne lis pas de roman noir à proprement parlé et partir sur L‘Ange de la Nuit de Brent Weeks

🍂 Lightning in the dark : le roman doudou, étincelle dans la nuit 🍂

  • Dur dur de choisir ! Mais étant donné que je suis en plein dedans, je vais dire L’Assassin Royal de Robin Hobb ♥

🦊 Orange, Brown, and Yellow : un roman qui sent bon l’automne 🦊

  • Fingus Malister d’Ariel Holzl !

👻 Pretty story, Ghost story : un roman à lire à Halloween 👻

  • La Princesse au visage de Nuit de David Bry (absolument incroyable ce roman)

🎃 Creature, where is my creature ? : Un roman avec des Monstres / créatures 🎃

  • Panique dans la Mythologie de Fabien Clavel

🍄 Hurry, Hurry, before winter : un roman que tu veux lire cet automne🍄

  • Le Peuple des rennes de Robin Hobb

Voilà voilà ! Je tag toute personne qui souhaite le faire, en n’oubliant pas de mentionner Enora !

Royaume de Vent et de Colères, Jean-Laurent Del Socorro

« Le consul est bientôt échec et mat. Il est trop tard maintenant pour changer le cours de la partie. Toi, moi, Casaulx : nous avons tous été manipulés depuis le début de cette histoire.

Mais bourreau, sais-tu ce qui me différencie du consul ? Il n’est qu’un fou condamné à rebondir en vain sur les bords du plateau jusqu’à ce qu’une pièce adverse l’élimine. Je ne suis qu’un simple pion sacrifiable – mais qui pourrait un jour devenir une reine s’il parvenait à atteindre le bord adverse de l’échiquier. »

En 1596, deux ans avant l’édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s’oppose à Henri IV, l’ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi.

 

À La Roue de Fortune se croisent des passés que l’on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s’essaie à un métier sans arme.

Les pions sont en place.

Le mistral se lève.

 

La pièce peut commencer.


Je suis tombée sous le charme de la plume de Jean-Laurent Del Socorro grâce à la lecture de Boudicca. Alors quand les éditions ActuSF m’ont de nouveau proposé cet auteur, je n’ai pas hésité. Et encore une fois, je les remercie car cela a été une très belle découverte.

 

L’auteur semble avoir un penchant prononcé pour la Fantasy historique car, cette fois, nous sommes plongés en pleine guerre de Religion, 1596, à Marseille. Cette histoire croise et entrecroise les destins de cinq personnages principaux dont dépend le sort de la ville, qui subit les assauts du roi Henri IV.

J’ai beaucoup aimé la manière dont la narration est construite, des points de vue différents par chapitre qui se répondent. J’ai particulièrement aimé le fait que le style changeait en fonction du point de vue, notamment celui de Silas, ce que je trouve vraiment ingénieux.

J’ai été totalement happée par le récit des personnages et de leur destin qui se jouent sous nos yeux captivés. La plume poétique de l’auteur m’a embarqué dans cette guerre politique et religieuse que je ne connaissais pratiquement pas, mêlée à une touche de magie et bien sûr, de l’humour. De nombreuses thématiques sont également abordées, comme la maternité, la vieillesse, l’homosexualité… Le tout avec justesse et talent.

L’histoire, mêlant le présent et le passé des personnages, est passionnante, j’ai vraiment été prise d’affection pour eux et je les ai suivi avec grand plaisir et curiosité.

 

Pour conclure, ce fut une très belle et captivante lecture et je vais me laisser tenter sans hésitation par le roman dans le même univers : Du roi je serai l’assassin.

Opération Pantalon, Cat Clarke

« On devrait être libres de porter les habits qui expriment qui nous sommes. »

L’uniforme, oui ! La jupe, non ! Liberté, égalité, pantalon !

 

Liv (ne l’appelez pas Olivia, il déteste ça) sait depuis toujours qu’il est un garçon et non une fille, mais le règlement très strict de son collège en matière d’uniforme lui interdit de porter un pantalon. Il lui faudra donc porter des jupes.

 

Commence alors l’Opération Pantalon. La seule manière pour Liv d’obtenir ce qu’il veut, c’est de mener la bataille lui-même. Et il ne compte pas seulement changer les règles : il veut changer sa vie, un combat loin d’être gagné d’avance !


J’ai toujours beaucoup aimé les romans YA de Cat Clarke. Je les trouve captivants, le traitement psychologique des personnages est incroyable et j’aime énormément sa plume. Alors quand la Collection R a publié son roman jeunesse, il m’a tout de suite tenté.

Ce roman a beau avoir été publié dans une catégorie jeunesse, je l’ai trouvé tout aussi mature et réfléchie que les autres romans YA de l’autrice, même si bien moins sombre que les précédents. Cette histoire traite d’un sujet très important, le transgenre, dont je n’ai que très peu de savoirs à ce sujet. Je ne peux donc pas me permettre de dire si l’autrice traite bien ou non ce sujet mais je peux vous dire en tout cas que je me suis attachée au personnage de Liv ainsi que celui de Jacob, son nouvel ami, ou encore Enzo, le petit frère de Liv.

Son combat contre l’obligation du port de la jupe pour les filles peut paraître au premier abord un peu puéril, comme beaucoup de personnages peuvent le penser, mais la manière dont cela lui tient à cœur, ce que cela soulève comme problème dans notre société s’avère finalement très important.

J’ai également beaucoup aimé la relation qu’entretient Liv avec ses deux mamans et son petit frère. C’est un lien fort, c’est une belle famille pleine d’amour et de soutien.

Pour conclure, ce fut une très belle découverte, un roman qui explore des sujets très importants avec bienveillance et une volonté d’ouvrir les yeux sur des problématiques de société.

Temps Mort, Ariel Holzl

« J’ai passé l’été de mes dix-sept ans à mourir. Plus exactement à me faire tuer. »

Un roman fantastique de haute volée qui vous plonge dans les ténèbres de la ville lumière.

 

Sur les traces de son grand-oncle Théobald, Léo, 17 ans, bascule dans une fontaine des catacombes et se retrouve projeté dans une réplique négative de Paris. Auréolé d’un soleil noir, le Périmonde est un territoire où le temps n’a pas de prise et où règnent des clans aux pouvoirs puissants. Léo n’a d’autre choix que de les affronter lors de la Chasse Sauvage, une course contre la montre où tous les coups sont permis. Heureusement, l’énigmatique Alma est là pour l’aider… mais peut-il vraiment lui faire confiance ?

Encore une sortie d’Ariel Holzl que je ne pouvais pas rater, je me suis plongée dans Temps Mort avec grande joie et impatience !

Sans surprise aucune, c’est une lecture que j’ai beaucoup aimée, que ce soit pour son intrigue, son univers, ses personnages et même la plume toujours aussi drôle et innovante de l’auteur. Rien que la première page envoie du lourd avec une narration à la fois drôle et intrigante. Léo est un personnage attachant, que l’on suit avec plaisir dans ses aventures au cœur de Périmonde. J’ai beaucoup aimé sa personnalité et son histoire. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants, notamment Alma que j’ai apprécié.

L’univers est fascinant, j’ai aimé ce concept de monde en dehors du temps et peuplé d’êtres nous protégeant des abîmes, tout comme l’idée de maisons aux pouvoirs particuliers.

Dernier petit plus à cette histoire : la présence des langues anciennes !! En tant que Lettres Classiques, j’ai été heureuse de découvrir du latin et du grec ancien dans ce roman (et justement exploitée en plus !).

Pour conclure, c’est encore une très belle lecture passée en compagnie de la plume d’Ariel Holzl et de ses personnages si particuliers. Je recommande encore et toujours !

Pumkin Autumn Challenge

Hello tout le monde !

Je vous retrouve en ce début de septembre pour vous présenter mon programme du Pumkin Autumn Challenge auquel je vais participer pour la première fois !

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, le PAC est un challenge organisé par le Terrier de Guimause qui se déroule du premier septembre au 30 novembre. Il est principalement littéraire et cinéphile mais cette année, elle ajoute la dimension jeux vidéo. Chaque année, elle concocte donc 4 menus avec des sous-catégories à remplir. J’ai fais une vidéo sur ce sujet ICI. N’hésitez pas à aller y jeter un coup d’oeil !

  • Marathon Supernatural (2005) : Les aventures et le destin des deux frères Winchester sur les traces de leur père, un « chasseur », à la poursuite de monstres vivant parmi les humains.

  • Tragédies Complètes, tome 1, Euripide : Le cyclope, Alceste, Médée, Hippolyte, Les Héraclides, Andromaque, Hécube, La Folie d’Héraclès, Les Suppliantes, Ion
  • L’atelier des sorciers, tome 1 à 3, Kamone Shirahama : Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a acheté à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

  • Le Peuple des Rennes, intégrale, Megan Ludholm : Dans un univers désolé où le froid et la nuit règnent en maîtres, une femme hors du commun, Tillu, lutte pour protéger son fils. Elle doit l’aider à devenir moins étrange et lui sortir de la tête les drôles d’idées du chaman Carp. Megan Lindholm fait vivre, jusqu’au dénouement final, les aventures d’une mère et de son fils dans un univers primitif et hostile dominé par les hommes. Une éblouissante saga préhistorique, publiée en 1988, avant le phénoménal succès de L’Assassin royal.

  • L’Étrange Noël de monsieur Jack (1994) : Jack Skellington, un épouvantail squelettique surnommé « le Roi des citrouilles », vit dans la ville d’Halloween. En tant que maître de l’épouvante, Jack occupe ses journées à préparer la prochaine fête d’Halloween. Mais le terrible épouvantail, lassé de cette vie répétitive et monotone, décide de partir. C’est alors qu’il découvre la ville de Noël. Après cette aventure, il revient chez lui, avec une idée originale en tête : et si cette année, c’étaient les habitants de la ville d’Halloween qui allaient fêter Noël ?

  • Une après-midi Gastronogeek devant Kiki la Petite Sorcière !
  • Gastronogeek, Thibaud Villanova : Montez à bord du vaisseau Gastronogeek et plongez dans une aventure culinaire incroyable : 42 recettes créatives et gourmandes autour de 15 thèmes incontournables de la culture geek. De Harry Potter à Star Wars, en passant par Dragon Ball, un hommage gastronomique à des références cultes et une série d’énigmes pour tester vos connaissances geek.
  • Kiki la Petite Sorcière (2004) : À l’âge de 13 ans, une future sorcière doit partir faire son apprentissage dans une ville inconnue durant un an. Une expérience que va vivre la jeune et espiègle Kiki aux côtés de Osono, une gentille boulangère qui lui propose un emploi de livreuse.

  • On n’est jamais bizarre sur internet (ou presque), Felicia Day : « Salut. Je m’appelle Felicia Day. Je suis actrice. La nana bizarre dans cette série de SF ? Mais si, vous voyez de qui je veux parler. Je ne suis jamais sur l’affiche, mais j’ai quelques chouettes scènes qui font rire les téléspectateurs. Vu que je suis rousse, je collectionne les sixièmes rôles, et j’ai pratiquement inventé l’archétype de la hackeuse mignonne mais complètement barrée. (Pardon, mais quand j’ai commencé, c’était complètement nouveau. Je vous jure.)

Je suis la scénariste, la productrice et l’actrice/hôtesse/personnalité de centaines de vidéos sur le Web. Pour de vrai. Je suis très connue par certaines personnes. Et totalement inconnue par d’autres. J’aime à penser que je suis l’objet d’une « reconnaissance situationnelle ». C’est une formulation beaucoup plus gratifiante que « célèbre sur le Net », qui me donne l’impression d’être rangée dans la catégorie du chat handicapé mental ou du gamin qui fait du Yo-Yo tout en chevauchant un bâton sauteur. Je connais cet enfant : il est superdoué. En revanche, le chat… bof.

Il y a sept ans, j’ai commencé à tourner des vidéos dans mon garage avec une caméra d’emprunt. Aujourd’hui, je jongle entre mes rôles à la télé, l’écriture, la production et la gestion d’une compagnie de vidéos Internet appelée Geek & Sundry. Je suis également une fana des médias sociaux (« accro » est mon deuxième prénom) : plus de deux millions et demi de personnes me suivent sur Twitter et je suis souvent la seule femme sur la liste des nerds les plus éminents, ce qui m’a valu de me faire introniser « Reine des Geeks » par la presse. Personnellement, je refuse d’utiliser ce titre, mais quand quelqu’un d’autre l’utilise je ne discute pas. Je le prends comme un compliment. C’est vrai, quoi ! Qui n’a jamais rêvé d’hériter d’une dynastie juste parce que c’est dans son sang ? Pas besoin de bosser. Juste ! Vous êtes l’élue ! »

  • L’assassin Royal, époque 1, intégrale 2, Robin Hobb : Revenu d’entre les morts, Fitz doit réapprendre a vivre, aux côtes d’Umbre et de Burrich. Choisira-t-il la magie primitive qui le lie a son fidèle ami oeil-de-nuit, ou bien reprendra-t-il le chemin de la civilisation pour renverser l’usurpateur, son ennemi intime, le prince royal ?

  • Ori and the Blind Forest (Nintendo Switch) : La forêt de Nibel est mourante. Alors qu’une puissante tempête déclenche des événements dévastateurs, Ori n’a pas d’autre choix que de se mettre en route et de rassembler le courage nécessaire pour affronter son ennemi juré et ainsi sauver la forêt de Nibel.

  • Les voltigeurs de Gy, Ursula le Guin : Dans les riches univers d’Ursula Le Guin, mille peuples habitent mille planètes, développant mille cultures.

Sur la planète Gy, on n’accepte que ceux qui sont incapables de s’envoler dans les cieux.

Chez les Obls, on se réinvente le langage avec de simples pierres et la révolte.

Et sur la base Sates, on a beau avoir échappé à une Terre détruite par la pollution, on garde la nostalgie du berceau originel…

  • Sex Education (2019) : La rebelle Maeve entraîne Otis, inexpérimenté mais doté d’une mère sexologue, dans la création d’une cellule de thérapie sexuelle clandestine au sein de leur lycée.
  • Sorcières : la puissance invaincue des femmes, Mona Chollet : Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?

Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.

Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

  • Les Héroïdes, Ovide : Des héroïnes souffrent de l’absence de l’homme qu’elles aiment et qui, le plus souvent, les a perfidement abandonnées. Comment peuvent-elles lui dire leurs souffrances ? En inventant, pour répondre à cette question, le genre de la lettre amoureuse, à la fois monologue tragique et cantate lyrique, Ovide explore le vertige des héroïnes blessées. Les accents des Lettres d’amour résonnent encore dans les aveux de Phèdre comme dans ceux de la religieuse portugaise, ou dans les chants désespérés des divas d’opéra.
  • Unlock : échappes-toi des catacombes, Fabien Clavel : Tu es Alex. Avec des copains, fans comme toi de mystères, de frissons et d’aventures, tu as fondé les Escape Geeks. Votre première mission : découvrir si la rumeur qui circule dans votre collège-lycée est vraie. Il y a des années, un élève aurait été emmuré dans les sous-sols de votre établissement. Décidés à découvrir la vérité, vous vous enfoncez sous terre. Mais un groupe dangereux nommé « Odal » a semé des obstacles sur votre route. Pour tes amis et toi, l’aventure commence… Résous les énigmes pour sortir indemne des catacombes !

  • La mythologie viking, Neil Gaiman : La légende raconte qu’il existerait neuf mondes, reliés par Yggdrasil, le frêne puissant et parfait. C’est là le théâtre des aventures d’Odin, le plus grand et ancien dieu, Père de tout ; de son fils aîné Thor, fort et tumultueux, armé de Mjollnir, son légendaire marteau ; et Loki, séduisant, rusé et manipulateur inégalable. Dieux trop humains, parfois sages, souvent impétueux, quelques fois tricheurs, ils guerroient, se défient et se trahissent. Jusqu’à Ragnarok, la fin de toutes choses.

  • Atiye (2019) : Une peintre d’Istanbul s’embarque dans une aventure liée à un site archéologique anatolien à la découverte de secrets universels, et de ses liens avec son propre passé.

  • Visite des Catacombes de Paris
  • The Invisible Life of Addie Larue, V.E. Schwab : Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?

Embarquée dans un voyage à travers les époques et les continents, poursuivie par un démon lui-même fasciné par sa proie… jusqu’où Addie ira-t-elle pour laisser sa marque, enfin, sur le monde ?

PAL : Août

Ce mois-ci est annoncé la sortie que j’attendais tant : l’intégrale 1 de la troisième époque de l’Assassin Royal. Pour cette occasion, j’aimerais me lancer dans un gros challenge : la relecture des deux premières époques.

  • L’Assassin Royal, époque 1, intégrale 1, Robin Hobb

Relecture

Bâtard du prince Chevalerie, le jeune Fitz grandit dans l’ombre de la forteresse de Castelcerf, où le roi subtil ambitionne de faire de lui son assassin personnel. Mais pour survivre, et avant même d’apprendre à manier la lame, il lui faudra faire preuve d’une connaissance parfaite des arcanes de la politique.

  • L’Assassin Royal, époque 1, intégrale 2, Robin Hobb

Relecture

Revenu d’entre les morts, Fitz doit réapprendre a vivre, aux côtés d’Umbre et de Burrich. Choisira-t-il la magie primitive qui le lie a son fidèle ami Oeil-de-nuit, ou bien reprendra-t-il le chemin de la civilisation pour renverser l’usurpateur, son ennemi intime, le prince royal ?

  • L’Assassin Royal, époque 2, intégrale 1, Robin Hobb

Relecture

Ces quinze dernières années, Fitz s’est tenu à distance de la cour, laissant derrière lui son métier d’assassin royal pour tenter de trouver la paix en compagnie de la seule famille qu’il lui reste mais pourra-t-il encore longtemps demeurer a l’écart, alors que de lourdes menaces pèsent sur le royaume ?

  • L’Assassin Royal, époque 2, intégrale 2, Robin Hobb

Relecture

FitzChevalerie, jadis assassin royal, œuvre aujourd’hui à la protection du Prince Devoir. Ce dernier s’apprête à affronter le dragon des îles d’outre-mer pour honorer la promesse qu’il a faite à la narcheska Elliania. Mais Fitz a d’autres motifs d’inquiétude : d’anciens ennemis bien décidés à en découdre avec lui, sont de retour…

  • L’Assassin Royal, époque 3, intégrale 1, Robin Hobb

Lecture personnelle

Bâtard du prince Chevalerie, le jeune Fitz grandit dans l’ombre de la forteresse de Castelcerf, où le roi subtil ambitionne de faire de lui son assassin personnel. Mais pour survivre, et avant même d’apprendre à manier la lame, il lui faudra faire preuve d’une connaissance parfaite des arcanes de la politique.

  • A Universe of Wishes, Collectif

Lecture VO

From We Need Diverse Books, the organization behind Flying Lessons & Other Stories, comes a young adult fantasy short story collection featuring some of the best own-voices children’s authors, including New York Times bestselling authors Libba Bray (The Diviners), Victoria Schwab (A Darker Shade of Magic), Natalie C. Parker (Seafire), and many more. Edited by Dhonielle Clayton (The Belles).

In the fourth collaboration with We Need Diverse Books, fifteen award-winning and celebrated diverse authors deliver stories about a princess without need of a prince, a monster long misunderstood, memories that vanish with a spell, and voices that refuse to stay silent in the face of injustice. This powerful and inclusive collection contains a universe of wishes for a braver and more beautiful world.

AUTHORS INCLUDE: Samira Ahmed, Libba Bray, Dhonielle Clayton, Zoraida Córdova, Tessa Gratton, Kwame Mbalia, Anna-Marie McLemore, Tochi Onyebuchi, Mark Oshiro, Natalie C. Parker, Rebecca Roanhorse, Victoria Schwab, Tara Sim, Nic Stone…

Bilan du mois de Juillet

Avec un peu de retard, voici donc le bilan de mon mois de juillet que je pensais un peu moins fourni que ça. Au final, avec du recul, c’était du bon boulot !

  • A Universe of Wishes, collectif
  • Les Voltigueurs de Gy, Ursula Le Guin
  • Le Peuple des Rennes, Megan Lundholm

Total : 3 livres !

Un achat et deux SP, c’est plutôt raisonnable je trouve, pas vous ?

  • Royaume de Vent et de Colères, Jean-Laurent Del Socorro
  • Opération Pantalon, Cat Clarke
  • Temps Mort, Ariel Holzl

Total : 3 livres lus !

Je pourrais également ajouter Biotanistes dont j’ai lu un peu plus de la moitié mais j’ai fais une pause, n’étant pas dans le bon mood pour terminer cette lecture.

Et voilà pour ce mois de juillet qui a subi des hauts et des bas en matière de motivation ! Je suis néanmoins plutôt contente du résultat final.