Auteur/ autrice coup de ♥ : Cat Clarke

Cat Clarke est une autrice britannique qui a 9 romans à son actif.

Avant de se consacrer à la littérature jeune adulte, l’autrice a écrit de la non-fiction. Son premier roman YA, Confusion, rencontre un grand succès en Angleterre. Elle vit actuellement à Édimbourg avec son épouse française.

J’ai adoré chacune de mes lectures de cette autrice. Je l’ai découverte à travers Confusion, roman qui porte très bien son nom. Ce fut une expérience littéraire perturbante mais incroyable, qui m’a profondément marqué. L’autrice a ce don de savoir comment m’émouvoir, me tenir en haleine, me remettre en question. Ces lectures tombent toujours au bon moment pour moi, c’est toujours le livre qu’il me fallait lire à ce moment-là, comme un super pouvoir.

Ses personnages sont profondément humains, avec des personnalités tout en nuances, tout en ambiguïté. Le traitement psychologique de ses personnages est excellent, j’adore les voir évoluer, les voir toucher le fond pour mieux remonter la pente, pour mieux guérir. Les intrigues sont également géniales. Je ne suis généralement pas très fan de thriller mais j’adore les histoires de Cat Clarke, ne pouvant m’empêcher de suivre les personnages avidement à travers leurs questionnements, poussée par la curiosité. Ce sont généralement des intrigues étonnamment très sombre comparé à ce que l’on voit dans la littérature YA habituellement.

Les thématiques sont également toutes intéressantes : le deuil, la maltraitance, le suicide, le kidnapping d’enfant, le traumatisme, l’orientation sexuelle, la vengeance… S’il y a des thématiques que l’on retrouve assez souvent, il y en a que je n’avais jamais vu aborder dans un roman YA. Chacune de ces thématiques est abordée avec justesse et réalisme qui rend le récit et les personnages poignants.

Le roman que je préfère, qui m’a le plus marqué est Revanche. Ce roman fut une claque magistrale. J’ai été subjuguée dès le début, horrifiée, attristée, révoltée. Et la fin… L’une des pires et des meilleures fins que j’ai pu lire de ma vie.

Bibliographie

Confusion

Cruelles

Falling

Revanche

A kiss in the dark

Perdue et retrouvée

Girlhood

Opération pantalon

We are young

Anecdotes

  • Elle raffole du fromage, particulièrement le camembert
  • Elle possède deux chats et deux cockers anglais

Je l’ai rencontré à deux reprises durant les salons du livre, lorsque je venais tout juste de la découvrir. C’est une personne agréable et très sympathique, quoique assez timide. J’espère pouvoir la revoir un jour pour lui dire à quel point ses livres, particulièrement Revanche, ont eu de l’impact sur moi.

Auteur/ autrice coup de ♥ : Fabien Clavel

Fabien Clavel est un auteur francophone avec à son actif une quarantaine de romans.

Fabien Clavel est multi-tâche : professeur de français, latin et littérature au lycée, auteur dans le genre de l’imaginaire pour petits et grands, collaborateur sur différents jeux de rôles… c’est un véritable touche-à-tout !

Dans le domaine littéraire, il est principalement auteur de Fantasy (urbaine, mythologique, historienne…) mais aussi auteur d’uchronie, de fantastique ou encore de bit-lit et steampunk. L’une de ses spécialités est la réécriture de mythes classiques avec notamment sa série La dernière Odyssée ou encore L’apprenti de Merlin.

Cet auteur est tout particulier pour moi car je ne l’ai pas découvert à travers son métier d’auteur mais à travers son métier de professeur. Il a en effet été mon professeur de français au lycée, un excellent professeur qui transmettait avec beaucoup d’enthousiasme sa passion pour la littérature. Il avait cette particularité de mélanger culture classique et culture pop pour rendre plus vivant ses cours.

C’est donc dans un second temps que j’ai découvert ses œuvres, tout d’abord avec son roman jeunesse Le Miroir aux vampires que j’avais beaucoup aimé. J’ai ensuite lu Feuillets de cuivre publié chez ActuSF et cela a été un vrai coup de coeur. J’ai aimé la complexité de l’intrigue, plongée en plein coeur d’un Paris littéraire de la belle Époque et ses personnages si particuliers.

Depuis, je me suis prise d’affection pour ses petites séries de roman jeunesse sur la mythologie, notamment Panique dans la mythologie  ou encore la série Nixi Turner et les Croquemitaines. J’aime les petits personnages de cet auteur, que je trouve très attachants et courageux.

Bibliographie

Romans adultes

  • Nephilim
  1. Les Déchus (Le Syndrome Eurydrice et Anonymus
  2. L’Éveil (Les Dracomaques et L’Effet Orphée)
  • Les Légions dangereuses
  • L’Antilégende
  • La Cité de Satan
  • Requiem pour Elfe noir
  • Homo Vampiris
  • Le Châtiment des Flèches
  • Furor
  • L’Évangile cannibale
  • Feuillets de cuivre

Romans jeunesses

  • La Dernière Odyssée
  1. La Dernière Odyssée
  2. Les Gorgonautes
  • L’Océan des Étoiles
  • Soleil des Abysses
  • L’Apprentie de Merlin
  1. Le Dragon et l’Épée
  2. L’Ogre et le Bouclier
  3. La Fée et le Bâton
  4. La Sorcière et la Coupe
  • Le Miroir aux vampires
  1. Le Miroir aux vampire
  2. La Légion des Stryges
  3. Le Pouvoir des Psylles
  • La trilogie Lana Blum
  1. Décollage immédiat
  2. Nuit blanche au lycée
  3. Captive
  • Les Adversaires
  • Métro Z
  • Le Choix de Bérénice
  • Ce stage était vraiment mortel
  • Panique dans la mythologie
  1. L’Odyssée d’Hugo
  2. Hugo contre le Minotaure
  3. il aHugo et le Cheval de Troie
  4. Hugo et la Toison d’or
  5. Hugo face au Sphinx
  • Asynchrone
  • Les Vigilantes
  1. Le Foyer
  2. La Flamme
  • Les aventures du chevalier Silence 
  • Nixi Turner et les Croquemitaines
  1. Baba Yaga
  2. La Goule
  3. Le Père Fouettard.
  4. Le Marchand de Sable
  5. Le Roi des Aulnes
  • Le monde de Lléna

Albums 

  • Chevaliers de la Table ronde 
  • Héros de la mythologie grecque 
  • Repris dans Dieux et Héros de la mythologie grecque
  • La guerre de Troie 
  • Le monstre plat 

La liste de ses écrits est encore très longue, je vous encourage à aller voir sa page Wikipédia pour plus de détails.

Petites anecdotes

  • Il porte toujours un t-shirt Budapest qu’il possède de différentes couleurs
  • Durant le confinement, il a posté en ligne une série de chapitres d’une histoire : Les Confins
  • Il est très grand fan de Buffy contre les Vampires

Je ne peux donc que vous conseillez ses livres et de le rencontrer à l’occasion d’un salon car c’est une belle personne et un excellent auteur.

Auteur / autrice coup de ♥ : Manon Fargetton

Manon Fargetton est une autrice francophone qui a à son actif une dizaine de livres.

Diplômée des métiers d’arts en régie de spectacle et d’un master en études théâtrales, elle est aujourd’hui régisseuse lumière au théâtre et écrit ses livres en parallèle.

Elle débute dans la littérature avec « L’Autre », poème paru dans l’anthologie de SF Premiers Contacts en avril 2005. Elle publie ensuite son premier roman Aussi libres qu’un rêve chez Mango en 2006, qui remporte quatre prix littéraires.

J’ai longtemps entendu parler de cette autrice qui est très présente en salon et dans la communauté littéraire jeunesse, jeune adulte et de l’imaginaire. J’ai fini par la découvrir à travers son roman Nos Vies en l’air qui avait été une sacrée claque. J’avais aimé cette histoire poignante de deux adolescents qui choisissent le même endroit pour mettre fin à leur jour et qui finissent par s’accorder une nuit dans les rues de Paris avant de passer à l’acte. J’avais adoré l’histoire des deux personnages, leur personnalité, la plume… L’autrice m’a totalement séduite !

J’ai ensuite tenté ses romans de Fantasy avec L’Héritage des Rois Passeurs et Les Illusions de Sav-Loar. J’avais aimé l’originalité du premier ainsi que son histoire et ses personnages, mais ce fut le second qui fut un vrai coup de cœur pour moi. Manon Fargetton n’épargne ni ses personnages ni ses lecteurs en racontant des histoires rudes, déchirantes et éprouvantes. J’ai été bluffé par la complexité de l’histoire et de l’univers.

Ce que j’aime le plus dans les récits de cette autrice c’est la diversité, le féminisme qui s’en dégage mais également cette manière de captiver ses lecteurs avec des histoires passionnantes et poignantes.

Bibliographie

One Shot

  • Aussi libres qu’un rêve
  • Le Livre de toutes les réponses sauf une
  • Quand vient la vague
  • Dix jours avant la fin du monde
  • Nos vies en l’air
  • En plein vol

Séries

June

  • Le Souffle
  • Le Choix
  • L’Invisible

Le Suivant sur la liste

  • Le Suivant sur la liste
  • La Nuit des fugitifs

Ombre

  • L’Héritage des Rois-Passeurs
  • Les Illusions de Sav-Loar

Les Plieurs de temps

  • Anthony a cinq minutes près
  • Robin à la dernière seconde
  • Camille à l’heure de vérité
  • Charly pour toujours

Quelques anecdotes

  • Elle joue du violoncelle et chante
  • C’est une passionnée de théâtre
  • Elle est originaire de Saint-Malo

J’ai eu l’occasion de la rencontrer à l’occasion de salons du livre et j’ai beaucoup aimé discuter avec elle. C’est une autrice qui s’intéresse beaucoup à ses lecteurs, qui leur pose autant de questions qu’eux, elle promet à chaque fois un super moment !

Auteur/ autrice coup de ♥ : David Bry

David Bry est un auteur francophone de fantasy, d’anticipation et d’uchronie français, qui a à son actif une dizaine de romans.

Il commence très tôt à écrire, d’abord des pièces de théâtre puis des scénarios de jeux de rôle, et enfin des romans. En 2009, les éditions Mnémos publient sa première trilogie de fantasy épique, La seconde chute d’Ervalon.

J’ai personnellement découvert l’auteur à travers son roman Que Passe L’Hiver publié en 2017 chez les éditions l’Homme Sans Nom, qui lui a valu une nomination au Prix Imaginales 2018. Cela a été une lecture formidable pleine de poésie, de mystère, de beauté mais aussi d’horreur. J’ai été subjugué par la plume de l’auteur et l’histoire de Stig, un jeune homme au pied bot, fils d’un chef de tribu méprisé pour son handicap qui assiste pour la première fois à la cérémonie d’allégeance à un roi aux longs bois de cerf et où tout ne se passe pas comme prévu. Ce fut un vrai coup de cœur à la fois pour le roman mais aussi pour l’auteur avec qui j’ai eu une conversation passionnante autour de Que Passe L’Hiver lors d’un salon du livre. C’est quelqu’un qui parle de ses romans avec beaucoup d’affection et de passion et qui donne envie de plonger dans son univers.

Ce fut donc sans aucune hésitation que je me suis plongée dans sa parution suivante, Le garçon et la ville qui ne souriait plus. À nouveau, j’ai adoré cette histoire puissante qui rappelle le combat quotidien pour affirmer son identité, sa différence, dans un Paris du XIXe siècle.

Ce que j’aime le plus chez cet auteur, c’est sa manière poétique et authentique d’aborder des sujets poignants comme le handicap, la différence avec une plume douce et porteuse de très beaux messages d’amour et d’espoir.

Bibliographie

  • La seconde chute d’Ervalon
  • Les brigands d’Avelden
  • Les seigneurs d’Ervalon
  • Le destin d’Avelden
  • 2087
  • Contes Désenchantés
  • Failles
  • Que Passe L’Hiver
  • Le garçon et la ville qui ne souriait plus

Quelques anecdotes

  •  C’est un rôliste aguerri et un grand fan de jeux de société et de stratégie
  • Moorcock, Le Guin, Shakespeare, Yeats ou bien encore Virginia Woolf sont des auteurs qui l’ont profondément marqués
  • Marié et père de deux enfants, il vit et écrit à la campagne

C’est un auteur que je vous conseille vivement de lire mais également de le rencontrer en salon car c’est personnellement une rencontre qui m’a charmé et c’est toujours un vrai plaisir de le croiser en salon quand l’occasion se présente.

Auteur/ autrice coup de ♥ : Robin Hobb

Margaret Astrid Lindholm Ogden, connu sous le nom de Robin Hobb, est une autrice américaine de Fantasy, qui a à son actif une trentaine de romans.

L’autrice débute l’écriture sous son premier pseudonyme, Megan Lindholm, en écrivant des romans de Fantasy et fantastique. Je l’ai personnellement découverte avec sa saga la plus connue, L’Assassin Royal, écrit sous son second pseudonyme, Robin Hobb. Il a fallut les recommandations passionnées d’un ami pour que je me lance enfin dans cette saga qui est considérée comme l’un des piliers du genre de la Fantasy. Ce fut un véritable coup de foudre pour cette saga, pour le personnage de Fitz et pour la plume de l’autrice. J’en suis ressortie bouleversée, transportée et absolument sous le charme. Je me suis prise d’une affection sans limite pour Fitz, le Fou et Œil de Nuit, suivant leurs aventures avec avidité.
J’ai ensuite découvert son autre univers de Fantasy, Le Soldat Chamane, que j’avais beaucoup aimé également mais sans atteindre l’amour que j’ai pour l’Assassin Royal.
Suite à mon partenariat avec les éditions ActuSF (que je remercie encore chaleureusement), j’ai pu découvrir le roman fantastique Le Dieu dans l’Ombre, publié sous le nom de  Megan Lindholm qui raconte l’histoire d’Evelyn qui se retrouve arrachée à ses forêts d’Alaska pour suivre son mari dans la ferme familiale où elle ne se sent pas à sa place, la faisant replonger dans ses souvenirs d’enfance avec son ami Pan. Ce fut aussi une magnifique lecture, touchante, poignante, mystique. On y parle de nature, de féminisme, de liberté et d’humanité.
Ne suivant absolument pas l’ordre conseillé, j’ai ensuite débuté Les Aventuriers de la mer après la deuxième époque de l’Assassin Royal, qui fut également une incroyable lecture, pleine de pirate, de marins, une histoire d’héritage, de famille, de malédiction… J’ai retrouvé à nouveau cette complexité dans les personnages, cette manière de nous présenter des personnages mauvais mais profondément humains.
La plus grande force de Robin Hobb est, pour moi, sa capacité à tisser des intrigues captivantes et de créer des personnages à la psychologie complexe auxquels on ne peut que s’attacher.

Bibliographie

  • Sous le nom de Megan Lindholm:

Ki et Vandien :

  • Le Vol des harpies
  • Les Ventschanteuses
  • La Porte du Limbreth
  • Les Roues du destin

Le Peuple des rennes :

  • Le Peuple des rennes
  • Le Frère du loup

Le Dernier Magicien

Le Dieu dans l’Ombre

Alien Earth

La Nuit du prédateur

L’Héritage et autres nouvelles

Liavek

  • Sous le nom de Robin Hobb :

L’univers des Six-Duchés ( par ordre de lecture conseillé) :

L’Assassin Royal, premier cycle/ époque (The Farseer Trilogy) :

  • Assassin’s Apprentice (L’apprenti Assassin)
  • Royal Assassin (L’Assassin du roi, La Nef du crépuscule)
  • Assassin’s Quest (Le Poison de la vengeance, La Voie Magique, La Reine solitaire)

Les Aventuriers de la mer (The Liveship Traders Trilogy ) :

  • Ship of Magic (Le Vaisseau magique, Le Navire aux esclaves, La Conquête de la liberté)
  • Mad Ship (Brumes et Tempêtes, Prisons d’eau et de bois, L’Éveil des eaux dormantes)
  • Ship of Destiny (Le Seigneur des trois règnes, Ombres et Flammes, Les Marches du trône)

L’Assassin Royal, deuxième cycle/ époque (The Tawny Man Trilogy) :

  • Fool’s Errand (Le Prophète Blanc, La Secte maudite)
  • The Golden Fool (Les Secrets de Castelcerf, Serments et Deuils)
  • Fool’s Fate (Le Dragon des glaces, L’Homme noir, Adieux et Retrouvailles)

Les Cités des Anciens (The Rain Wild Chronicles) :

  • Dragon Keeper (Dragons et Serpents, Les Eaux acides)
  • Dragon Haven (La Fureur du fleuve, La Décrue)
  • City of Dragons (Les Gardiens des souvenirs, Les Pillards)
  • Blood of Dragons (Le Vol des dragons, Le Puits d’Argent)

L’Assassin Royal, troisième cycle/ époque (The Fitz and the Fool Trilogy):

  • Fool’s Assassin (Le Fou et l’Assassin, La Fille de l’Assassin)
  • Fool’s Quest (En quête de vengeance, Le Retour de l’assassin)
  • Assassin’s Fate (Sur les rives de l’Art, Le Destin de l’assassin)

Préludes : 

Retour au pays

Le Prince bâtard

Le Soldat Chamane :

  • Shaman’s Crossing (La Déchirure, Le Cavalier rêveur)
  • Forest Mage (Le Fils rejeté, La Magie de la peur, Le Choix du soldat)
  • Renegade’s Magic (Le Renégat, Danse de terreur, Racines)

Quelques anecdotes

  • Elle vit en Alaska, elle est mariée et à quatre enfants. 
  • Deux raisons au fait qu’elle utilise des pseudonymes : elle cherche à faire oublier son sexe et les clichés qu’ils engendrent et cela la place au centre des étagères dans les librairies.
  • Elle aime énormément les animaux, particulièrement les chiens.

J’ai eu l’immense joie et chance de la rencontrer lors du salon du livre de Paris pour la sortie du dernier tome de l’Assassin Royal. On n’a pas eu l’occasion de réellement discuter mais c’est une femme très patiente et gentille, qui prend le temps pour chacun de ses lecteurs. Elle est également très active sur les réseaux sociaux et prend plaisir à discuter avec les fans. Je vous recommande donc très très chaudement cette autrice au talent unique et incroyable.

Auteur/ autrice coup de ♥ : Ariel Hozl

Ariel Holzl est un auteur francophone qui a grandi dans la décadence des années 90. Il a à son actif cinq romans publiés allant de la fantasy urbaine décalée et loufoque à de la fantasy dystopique et orientale.

Après avoir travaillé dans le jeu vidéo et le cinéma, il se lance dans l’écriture de son premier roman : Les Soeurs Carmines, Le Complot des Corbeaux. Mais c’est tout d’abord le deuxième tome, Belle de Gris qui a attiré mon attention sur le site de Mnémos. J’ai donc lu les deux premiers tomes, qui furent un véritable coup de coeur et j’ai attendu avec impatience le troisième. On suit au fur et à mesure des tomes, trois soeurs (Merryvère pour le premier, Tristabelle pour le deuxième et Dolorine pour le troisième) qui vivent chacune des intrigues abracadabrantes. J’ai trouvé que l’univers et les intrigues étaient un grand bol d’air frais, un genre nouveau que j’ai adoré découvrir et qui m’a complètement embarqué. J’ai également été bluffée par la plume, qui change radicalement de style en fonction des points de vue. Cette trilogie fut pour moi une révélation !

Monsieur Nyx pense qu’il est amour-haché de toi. C’est quand l’amour te hache le cerveau ! Tu peux plus réfléchir et tu fais tout plein d’idioties. Parfois, ça te hache aussi le cœur. Et même les tripes. Dis, Tristabelle, c’est dangereux l’amour?

L’auteur est donc très vite devenu l’un de mes auteurs favoris et je me suis précipitée sur chacune de ses parutions par la suite. Il y a d’abord eu le premier tome de Lames Vives, Obédience, qui m’a plongé dans un univers de fantasy oriental. J’ai adoré les personnages de ce livre, notamment Gryff et la manière dont l’auteur rend si bien la folie. Cela m’a changé des Soeurs Carmines, m’a permis de découvrir une nouvelle facette d’Ariel Holzl. Puis je me suis plongée dans Fingus Malister (publié chez Rageot), qui retombe dans la même ambiance des Soeurs Carmines avec des personnages hauts en couleur, des aventures loufoques et un humour toujours aussi décadent. Un vrai régal !

Il avait aussi dessiné au crâne une fine moustache noire avec un morceau de charbon. Mais pas de sourcils. Parce que ça, ça aurait été vraiment trop bizarre.

Ce que j’aime le plus dans ces romans, c’est son humour et sa manière de rendre la personnalité d’un personnage et ambiance particulière à travers le style d’écriture. C’est un vrai plaisir de lire ses livres.

Bibliographie

Les Soeurs Carmines :

  • Le Complot des Corbeaux
  • Belle de Gris
  • Dolorine à l’école

Lames Vives :

  • Obédience

Fingus Malister :

  • Feux follets, mandragore et cadavre frais
  • Crâne bavard, grimoire et magie noire (à paraître à l’automne 2020)

Quelques anecdotes

  • Il a vécu à Tokyo, Dublin et Paris
  • Il possède une peluche Monsieur Nyx, qui ne manque jamais un salon
  • Son univers est né d’une volonté de croiser les genres, de créer des rencontres inattendues entre ses sources d’inspiration : Tim Burton, Terry Pratchett, Neil Gaiman, Edgar Allan Poe, HP Lovecraft, Stephen King, Jane Austen, Italo Calvino, Alexandre Dumas, Émile Zola, Franz Kakfa et bien d’autres…

Mes tourments sont mes maîtres : je les rejette. Mes souvenirs sont ma prison : je m’en libère. Mes regrets sont mes liens : je les brise. Mon corps est ma lame : je l’aiguise. Jamais plus serviteur, jamais plus prisonnier, jamais plus esclave ! Jamais plus !

J’ai pu rencontrer Ariel Holzl pour la première fois à l’occasion du SLPJ de Montreuil où j’ai découvert ce timide auteur qui se cachait derrière ces romans à l’humour noir, décadent et loufoque. J’ai tout de suite accroché à sa personnalité et ses romans que, depuis, je ne manque jamais une occasion de venir lui faire un coucou durant un salon !

Auteur/ autrice coup de ♥ : V.E. Schwab

Victoria Schwab est une autrice américaine qui a actuellement à peu près 20 romans à son actif. La majorité est des romans de Fantasy, adulte et YA, mais elle écrit également des romans jeunesses et fantastiques.

J’ai connu cette autrice par pur hasard, tombant sur la promotion de Shades of Magic par Lumen éditions. La couverture a tout de suite attiré mon regard et le résumé, promettant une aventure Fantasy victorienne dans quatre Londres différents, m’a très vite convaincue à l’acheter. Et quel coup de coeur ce fut ! J’ai adoré le personnage de Lila Bard qui reste encore aujourd’hui une figure qui m’inspire, un modèle que je cherche à suivre. J’ai adoré l’univers, les autres personnages (Kell, Rhy, Alucard, Holland…) et bien sur, la plume. Beaucoup de citations de ces livres m’ont touché en plein cœur, m’ont fait vibrer et m’ont inspiré.

La magie est trouble, alors sois limpide. La magie est sauvage, alors sois paisible. La magie est chaos, alors sois sérénité.

Après avoir dévoré ces trois tomes, je me suis lancé dans Vicious, histoire de Victor et Eli, deux meilleurs amis qui font la découverte de pouvoirs surhumains que développent des personnes ayant fait l’expérience d’une mort imminente. Tous deux tentent donc l’expérience et cela tourne au désastre. À nouveau, ce fut une incroyable lecture avec un concept innovant et une réflexion qui a su résonner en moi. La structure du livre est complexe est très bien maîtrisée. Mais la grosse claque fut le tome deux. Victoria Schwab est montée d’un cran dans son ingéniosité et m’a offert un tome qui m’a bluffé. J’ai passé un excellent moment en compagnie de Cassidy Blake, son roman jeunesse fantastique qui narre l’histoire de Cassidy, petite fille capable de franchir le voile entre notre monde et celui des fantômes avec qui elle peut communiquer. J’ai également pu découvrir sa véritable plume en lisant This Savage Song qui n’est pas traduit en français. J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de Kate et August dans une ville envahie par des monstres et des humains tout aussi monstrueux.

Nombreux sont les êtres humains qui ont tout d’un monstre, et nombreux les monstres qui savent se faire passer pour humains.

L’une des choses que j’aime le plus dans ces romans est les thèmes qu’elle aborde : la mort, la noirceur humaine, la peur, le contrôle… Ces romans proposent également de beaux personnages complexes et pleins de diversités. Sa plume est inspirante et prenante et j’aime la manière dont elle renouvelle la structure de ses livres en fonction de l’univers et de l’ambiance de celui-ci.

La seule vie qui vaut la peine d’être vécue, c’est une vie qu’on a peur de perdre.

Son prochain roman, The Invisible Life of Addie Larue, paraîtra en octobre prochain et elle est actuellement sur plusieurs projets dont l’un est une suite de Shades of Magic qui se déroulera neuf ans plus tard. Elle a également récemment développé une série d’interviews en live sur Instagram, No write Way, où elle donne la parole à plusieurs autres auteurs et autrices sur leur processus d’écriture.

Bibliographie

Sous le pseudonyme de Victoria Schwab

  • The Archived

The Archived (2013)

The Unbound (2014)

« Leave the Window Open » (2015) (nouvelle)

  • Everyday Angel

New Beginnings (2014)

Second Chances (2014)

Last Wishes (2014)

  • Monsters of Verity

This Savage Song (2016)

Our Dark Duet (2017)

  • Cassidy Blake

City of Ghosts (2018)

Tunnels of Bones (2019)

  • One shots

The Near Witch (2011)

« The Ash-Born Boy » (2012) nouvelle)

Spirit Animals: Fall of the Beasts – Broken Ground (2015)

Because You Love to Hate Me: 13 Tales of Villainy (2017) (collectif)

(Don’t) Call Me Crazy (2018) (collectif)

The Invisible Life of Addie Larue (octobre 2020)

Sous le pseudonyme de V.E. Schwab

  • Villains

« Warm Up » (2013) (nouvelle)

Vicious (2013)

Vengeful (2018)

  • Shades of Magic

A Darker Shade of Magic (2015)

A Gathering of Shadows (2016)

A Conjuring of Light (2017)

Quelques anecdotes

  • Elle vit actuellement en Écosse, avec son chien Riley.
  • Elle aime le whisky et le thé mais déteste le Earl Grey.
  • Ses parents vivent en France.

C’est donc l’une de mes autrices favorites, l’une des plus inspirantes que j’adore suivre sur les réseaux sociaux où elle est très active (Instagram, Twitter). C’est une femme qui possède un grand coeur et que j’ai eu la chance de rencontrer à l’occasion du salon du livre de Paris.

#VESchwab #Autrice